dcsimg
 

Stratégie d’adaptation panterritoriale

Principes directeurs

Quatre principes directeurs orientent la Stratégie d’adaptation panterritoriale, à savoir :

  • Travailler ensemble, avec tous les ordres de gouvernement, dans une optique de transparence et d’ouverture;
  • Tirer parti, pour les pousser plus loin, des mesures d’adaptation déjà mises en œuvre dans le territoire et à l’échelle panterritoriale;
  • Procéder judicieusement en fondant nos actions sur les connaissances scientifiques, traditionnelles et locales;
  • Élaborer et mettre en œuvre des mesures qui sont réalisables et appropriées pour le Nord.

Northwest Territories

Map of Northwest Territories

Saison raccourcie pour l’utilisation des routes d’hiver*

Il faut que les hivers soient bien froids pour pouvoir aménager des routes d’hiver qui passent sur des lacs et muskegs impraticables en tout autre temps. Généralement, la route d’hiver Tibbit-Contwoyto est utilisable 70 jours dans l’année, mais en 2005-2006, l’hiver a été plus chaud et la route n’a pu servir que 50 jours, car il avait fallu retarder son utilisation à l’automne et la condamner plus tôt au printemps. Seulement 6 841 voyages ont pu être effectués à destination de la mine de diamants Diavik au lieu des 9 000 prévus, ce qui a obligé la mine à dépenser des millions de dollars pour acheminer par transport aérien les 13 000 tonnes de marchandises sèches et les 11 000 tonnes de carburant manquantes.

Érosion côtière

À Tuktoyaktuk, la réduction de la couche de glace de mer, la dégradation du pergélisol et l’élévation du niveau de la mer, combinées aux tempêtes et ondes de tempête plus fréquentes, ont sérieusement érodé le littoral, au point où la collectivité s’est vue forcée de déplacer plusieurs bâtiments vers l’intérieur des terres, dont l’école et le poste de police.

*Abbreviated Winter Road Season
Ashbury, Douglas. “Over the Top.” Rio Tinto Review. September 2006. 79: 9-14. http://www.diavik.ca/documents/Diavik_Airlift.pdf Accessed 15 October 2010

 
Photos reproduites avec la permission de Patrick Kane/Up Here, Dianne Villesèche/www.ravenink.ca et ArcticNet. © 2016 Une vision nordique